Contributions du droit à l’éducation à la prévention des crimes d’atrocité ainsi que les violations graves ou massives des droits de l’homme

Dans le présent rapport, la Rapporteuse spéciale examine les différentes façons dont le droit à l’éducation contribue à prévenir les atrocités criminelles ainsi que les violations graves ou massives des droits de l’homme. La Rapporteuse spéciale soutient que l’éducation peut jouer un rôle essentiel à tous les stades de la prévention et souligne le pouvoir préventif particulièrement fort du droit à l’éducation tout au début du processus, avant même que les signaux de danger puissent être détectés.

Protecting the right to education against commercialization, Report of the UN Special Rapporteur

In this report submitted to the UN Human Rights Council, the Special Rapporteur on the right to education looks with concern at the rapid increase in the number of private education providers and the resulting commercialisation of education, and examines the negative effects of this on the norms and principles underlying the legal framework of the right to education as established by international human rights treaties.

Privatisation de l'éducation : Le nouveau défi des droits de l'homme pour les pays en développement

Conférence donnée à Sciences Pô paris, le 18 Mars 2015 à 17h, comprenant:

  • Une allocution de Kishore Singh, Rapporteur spécial de l’ONU sur le droit à l’éducation
  • Une présentation d’études de cas de privatisations au Chili et au Népal par la Clinique de l’École de Droit de Sciences Po
  • Les réflexions d’Olivier De Schutter, universitaire et membre du Comité des droits économiques, sociaux et culturels de l’ONU

Rapport du Rapporteur spécial sur le droit à l'éducation concernant la privatisation

Dans ce rapport soumis à l'Assemblée générale des Nations unies, le Rapporteur spécial sur le droit à l’éducation examine la responsabilité des États face à la croissance explosive du nombre d’établissements d’enseignement privés, sous l’angle du droit à l’éducation Il met l’accent sur la nécessité de préserver l’éducation en tant que bien public, qui ne doit pas être réduit à une entreprise à but lucratif.

Pages