Déclaration sur la résolution du Conseil des droits de l'homme de l'ONU par la société civile

Dans une résolution adoptée par consensus le lundi 12 juillet, et parrainée par 54 États, le Conseil des droits de l'Homme des Nations Unies a réaffirmé sa reconnaissance des Principes d'Abidjan sur le droit à l'éducation, exhortant les États à agir contre la commercialisation de l'éducation, et a demandé aux Nations Unies de travailler avec le Partenariat mondial pour l'éducation (GPE) afin de les mettre en œuvre.

Sommet mondial sur l'éducation 2021 : Déclaration de la société civile sur l'éducation publique et le financement de l'éducation

Au Sommet mondial sur l'éducation, 37 OSC appellent les leaders mondiaux de l'éducation à utiliser des fonds de plusieurs milliards de dollars pour soutenir l’enseignement public 

Déclaration conjointe, le 27 juillet 2021

Rapport du Rapporteur Spécial sur le droit à l'éducation : la mise en œuvre du droit à l'éducation et de l'objectif de développement durable 4 dans le contexte de la croissance des acteurs privés de l'éducation

Dans ce rapport, la Rapporteuse spéciale examine la mise en œuvre du droit à l’éducation et de l’objectif de développement durable 4 face à l’importance croissante des acteurs privés dans le domaine de l’éducation. Elle présente les Principes d’Abidjan sur les obligations en matière de droits de l’homme qui incombent aux États de fournir un enseignement public et de réglementer la participation du secteur privé dans le domaine de l’éducation, et recommande de les mettre pleinement en œuvre.

Droit à l’éducation : mise en œuvre du droit à l’éducation et de l’objectif de développement durable 4 face à l’importance croissante des acteurs privés dans le domaine de l’éducation

Dans ce rapport, la Rapporteuse spéciale sur le droit à l'éducation des Nations unies, Koumba Boly Barry, examine la mise en œuvre du droit àl’éducation et de l’objectif de développement durable 4 face à l’importance croissante des acteurs privés dans le domaine de l’éducation.