Dans ce rapport, le Rapporteur spécial explique que l’éducation est bien plus qu’un facteur de progrès, elle est un impératif en soi. Les prisonniers se heurtent pourtant à d’importantes difficultés en matière d’éducation, en raison de plusieurs facteurs d’ordre environnemental, social, organisationnel et personnel. L’objectif du Rapporteur spécial est d’apporter des éléments d’information aux gouvernements et aux parties intéressées et de les aider dans les efforts qu’ils déploient pour s’attaquer à ces facteurs et pour élaborer des pratiques optimales afin que le droit à l’éducation des personnes détenues soit respecté, ce qui n’est pas le cas à l’heure actuelle. 

English

Spanish